Chavalit Yongchaiyudh demande une audience au roi de Thaïlande

L’ancien premier ministre Chavalit Yongchaiyudh a expliqué qu’il avait essayé d’obtenir une audience avec le roi de Thaïlande par l’intermédiaire du Bureau du secrétaire privé principal de Sa Majesté avec l’espoir de mettre fin à la crise politique actuelle.

Il s’agit, selon lui, de la seule solution pour sortir de l’impasse politique.

Le général Chavalit Yongchaiyudh et l’ancien premier ministre Somchai Wongsawat ont fait lundi (19 avril 2010) une déclaration publique dans laquelle ils demandent au gouvernement de dissoudre la Chambre des représentants et de révoquer le décret qui a mis en place l’état d’urgence.

Chavalit Yongchaiyudh, qui est le président du parti Pheu Thai, et Somchai Wongsawat, qui fut le beau-frère de l’ancien premier ministre renversé Thaksin Shinawatra, ont déclaré que les problèmes politiques actuels découlent de l’absence d’une véritable démocratie et du manque d’équité dans le pays.

« Nous pensons tous deux que les problèmes actuels ne peuvent être résolus tant qu’il n’y aura pas une démocratie réelle en Thaïlande et qu’il persistera des inégalités dans le pays », expliquent-ils dans leur message.

Leur communiqué appelle le gouvernement à :

1. cesser d’employer la violence et de tuer des gens ;
2. garantir que plus aucune vie humaine ne sera mise en péril à cause des manifestations ;
3. révoquer l’état d’urgence et permettre ainsi à nouveau aux citoyens de librement s’engager dans des activités politiques ;
4. mettre fin à la distorsion des faits d’actualité et à la désinformation ;
5. redonner le pouvoir au peuple en dissolvant l’assemblée nationale.

Source : Bangkok Post (article mis en ligne le 19 avril 2010)