Ubon Ratchathani : un avion de chasse s’écrase entraînant la mort du pilote

Un avion de chasse, un jet F5E, s’est écrasé dans un marécage près d’un village du district de Kut Khao Pun situé dans la province d’Ubon Ratchathani, mercredi 23 décembre, tuant le pilote.

Le porte-parole adjoint des forces aériennes, le colonel Monthon Satchukorn a précisé que l’accident s’est produit vers 11 heures 55 du matin, peu après que l’avion a décollé de sa base d’Ubon Ratchathani. Les enquêteurs se sont rendus sur les lieux, a-t-il déclaré.

Le lieutenant-colonel de police Somkid Chakkhonburi, en tant qu’inspecteur du district de Kut Khao Pun, a confirmé que le jet s’est écrasé et que son pilote, le lieutenant Chatchawal Rassami, n’a pas survécu au crash.

Source : Bangkok Post (article publié le 23 décembre 2009)

Udon Thani : un adolescent tue et démembre son grand-père

Un adolescent tue et démembre son grand-pèreUDON THANI, le 17 décembre 2009 – La police a arrêté un adolescent de 14 ans accusé du meurtre de son propre grand-père, M. Kum Puttasen, âgé de 63 ans. Le corps de M. Kum a été retrouvé découpé en petits morceaux, et la tête calcinée. Le meurtre s’est produit dans la soirée du 13 décembre 2009.

Le 17 décembre, tôt dans la matinée, des villageois ont aperçu 2 sacs suspects flottant dans la rivière Huaykum et ont prévenu la police. Les policiers se sont rendus sur les lieux pour enquêter et y ont découvert un corps humain découpé en petits morceaux, mais sans tête.

Non loin de là, ils ont retrouvé la tête calcinée au milieu de cendres. Les restes humains ont été identifiés comme étant ceux de M. Kum Puttasen.

Plus tard, le petit-fils a avoué avoir tué son grand-père par colère. Il avait demandé à son grand-père s’il pouvait utiliser sa moto pour aller au festival de Thungsi Muang. Son grand-père ayant refusé, il l’a attaqué et tué avec une hache. Il a ensuite découpé le corps, l’a jeté dans la rivière, et a brûlé la tête. Il a ensuite dérobé à la victime un collier en or et l’a vendu dans une joaillerie pour quinze mille bahts. Il a dépensé tout l’argent en boissons au festival de Thungsi Muang.

L’adolescent, trop jeune pour aller en prison, sera envoyé dans un institut pour délinquants juvéniles.

Sources : Nation Channel et Udon Map (article mis en ligne le 18 décembre 2009)

Une cinquantaine d’étudiants a été hospitalisée suite à une fuite de gaz ammoniac à Khon Kaen

KHON KAEN – Environ 50 étudiants qui participaient à un camp scout ont été hospitalisés tôt dans la matinée de dimanche 13 décembre 2009 après avoir inhalé du gaz ammoniac s’étant répandu depuis une fabrique de glace adjacente à cause d’une fuite.

L’accident s’est produit vers 1 heure du matin à la fabrique de glace MP qui se trouve à proximité de l’école municipale de Wat Klang, dans le district central (Muang) de Khon Kaen.

Environ 570 élèves des classes de niveau 7 à 10 séjournaient à l’école dans le cadre de leur activité de scoutisme.

Les 50 étudiants malades ont été envoyés en urgence dans plusieurs hôpitaux des environs tandis que les autres étaient emmenés à l’école Kaen Nakhon Withayalai située 300 mètres plus loin.

Source : The Nation (article mis en ligne le 13 décembre 2009)

La police d’Udon Thani a appréhendé un homme qui se faisait passer pour un représentant des forces de l’Ordre

La police découvre un uniforme d'inspecteur chez un faux policierUn informateur anonyme a suggéré à la police de vérifier l’identité d’un homme conduisant une Chevrolet Optra de couleur noire, immatriculée à Udon Thani. L’homme garait systématiquement son véhicule à proximité du poste de police. Peu de temps après avoir obtenu ce renseignement, les policiers locaux ont vu l’homme se garer dans leur parking. Ils se sont approchés de lui et lui ont demandé de leur montrer sa carte de policier. Il leur a présenté sa carte (factice) et prétendu être un véritable inspecteur de police. Les policiers ne l’ont pas cru et l’ont donc emmené au poste pour l’interroger. Il a finalement avoué. Il leur a dit qu’il n’était pas policier mais qu’il aimerait l’être, que c’était son rêve de jeunesse. La police a fouillé sa chambre (place Mayara, rue Phosri) et y a découvert un uniforme d’inspecteur de police.

L’homme, âgé de 28 ans, est originaire de la province de Prachinburi. Il est étudiant en droit à l’Université Ramkamheng de Bangkok.

L’idée de se faire passer pour un policier lui est venue quand il est arrivé à Udon Thani, au début de l’année, pour rendre visite à quelques amis. Quand il sortait dans les bars, les discothèques ou les restaurants, il montrait sa fausse carte de police, ce qui lui permettait d’obtenir des rabais importants, et même de la nourriture et des boissons gratuites. Si les propriétaires des établissements ne le croyaient pas, il revenait un peu plus tard avec son uniforme. Cela semble avoir bien fonctionné. Il a également été signalé vendant des équipements de remise en forme ; il utilisait son uniforme pour intimider les gens et les inciter à effectuer des achats.

Il s’arrangeait pour que les gens le croient en stationnant sa voiture au parking du poste de police. Des filles ont été abusées et ont couché avec lui, certaines lui ont même donné de l’argent. La voiture n’était pas à lui mais à l’une de ces filles avec qui il avait sympathisé.

Sources : Nation Channel et Udon Map (article mis en ligne le 12 novembre 2009)

Un avion en provenance de Corée du Nord et transportant du matériel militaire a été arraisonné en Thaïlande

Avion en provenance de Corée du Nord transportant des armes lourdesBANGKOK, le 12 décembre 2009 – Les autorités thaïlandaises ont placé en détention 5 étrangers constituant l’équipage d’un mystérieux avion qui a effectué un atterrissage forcé à Don Mueang et ont confisqué environ 35 tonnes d’armes lourdes de guerre qui y étaient transportées.

Plus de 100 personnes des services thaïlandais de sécurité ont fouillé l’appareil militaire de transport aérien IL-76 de construction russe et portant la désignation AWG 732. L’avion, en provenance de Corée du Nord, avait demandé la permission d’atterrir à l’aéroport domestique de Don Mueang à Bangkok pour refaire le plein de carburant.

Les autorités thaïlandaises ont découvert un grand nombre d’armes lance-missiles portatives, dont des lance-roquettes et des missiles antiaériens de type « sol-air », ainsi que des munitions. Un biélorusse et quatre ressortissants kazakhs qui se trouvaient à bord ont été arrêtés.

Des responsables locaux supposent que l’avion pourrait avoir été affrété pour transporter les armes au Sri Lanka où une longue guerre civile vient de s’achever. Selon les autorités, l’avion a transité plus tôt le matin même à Don Mueang pour être ravitaillé en carburant avant de se rendre en Corée du Nord où il aurait embarqué l’armement lourd, puis, aurait demandé à refaire le plein de nouveau à l’aéroport thaïlandais vers 16 heures.

Cette intervention, qui a abouti à la confiscation de l’avion et de l’armement, résulterait d’une coopération entre des unités thaïlandaises et américaines. Les autorités thaïlandaises auraient été informées par les États-Unis que l’avion transportait des armes lourdes.

Les cinq suspects ont été amenés à la division policière thaïlandaise de lutte contre le crime pour interrogatoire, et les armes saisies auraient été transférées par camions militaires à un dépôt situé à Nakhon Sawan.

Sources : Thai News Agency (article mis en ligne le 12 décembre 2009) et Reuters (photo)

Des objets anciens ont été dérobés au musée national de Khon Kaen

Près de 100 objets plus que millénaires ont été volés au musée national de Khon Kaen dans la nuit du 4 au 5 décembre 2009, a déclaré mercredi dernier Kriengkrai Sampatchalit, responsable du département des Beaux Arts.

55 amulettes de Bouddha et deux feuilles d’or provenant de la pagode Nadoon Maha Sarakham, 12 amulettes de l’ancienne cité Muangfa Daedsongyang à Kalasin, 11 statues de Bouddha en bronze de l’époque Dvaravati, ainsi que sept bouddhas de bronze et cinq statues Bodhisatava de l’Ère Lop Buri, font partie des articles dérobés.

Le musée a déjà porté plainte auprès de la police, qui soupçonne les malfaiteurs d’être entrés dans le musée comme simple visiteurs et d’avoir effectué le vol pendant la nuit, après la fermeture du lieu.

Source : The Nation (article publié le 9 décembre 2009)

Un homme assassiné et dévalisé dans un entrepôt à Udon Thani

Assassinat et vol dans un entrepôt à Udon ThaniUDON THANI, le 20 novembre 2009 – La police a été informée ce jour qu’une personne avait été tuée dans un entrepôt situé à Bandongkeng, Tambon Ban Jan, Mueang Udon Thani.

La victime serait M. Kang Farmwan, âgé de 50 ans et originaire de Phon Phisai dans la province de Nong Khai. Il a été battu à mort avec un bâton. Il était décédé depuis une quinzaine d’heures environ quand son jeune frère a découvert son corps. À l’entrepôt, la police a découvert 2 cannettes de bière et du verre brisé un peu partout. Un téléviseur et un ventilateur étaient encore en marche.

Le frère de la victime a déclaré aux policiers que M. Kang Farmwan avait été ici chargé de surveiller le matériel entreposé parce que tout le personnel était en ce moment occupé à la récolte du riz. Il avait donné la veille à son frère 7 000 bahts pour rembourser une dette de 5 000 bahts. La victime, qui aimait bien boire un verre ou deux à l’occasion, a peut-être invité des gens à le rejoindre, et ces derniers auraient appris qu’il avait encore 2 000 bahts sur lui. Ils l’auraient alors assassiné pour le voler. La police enquête.

Sources : Nation Channel et Udon Map (article mis en ligne le 24 novembre 2009)

Deux faussaires ont été arrêtés à Nakhon Ratchasima

Deux hommes ont été arrêtés samedi 29 novembre 2009 à Nakhon Ratchasima pour avoir remis des faux dollars américains à des policiers opérant en civil.

Selon la police, Sarawut Pimpa, 63 ans, et Somchai Buaboon, 44 ans, faisaient du trafic de billets de banque, de titres de propriété et de cartes d’identité factices dans le Nord-est du pays.

« Ils ont reconnu leur culpabilité », a déclaré au cours d’une conférence de presse le major-général Dechawat Ramsompop, suppléant au préfet de la région 3 de la police provinciale.

Les suspects avaient eux-mêmes produit les documents officiels thaïlandais contrefaits mais avaient dû acheter les faux billets à un partenaire cambodgien à Koh Kong.

Sarawut et Somchai ont été accusés de possession et d’utilisation de faux billets, de possession de sceaux officiels factices et de falsification de documents, ce qui pourrait leur valoir une peine de 1012 ans de prison. Sarawut avait déjà été condamné pour des faits similaires, mais après avoir purgé sa peine, il a récidivé.

« Nous menons maintenant une enquête complémentaire pour épingler tous les contrevenants. Les preuves disponibles laissent supposer que les faux billets ont été fabriqués au Cambodge » a ajouté Dechawat Ramsompop.

Source : The Nation (article publié le 30 novembre 2009)

Ubon Ratchathani : 16 bûcherons cambodgiens toujours en attente d’un appel de leur jugement

Seize bûcherons cambodgiens sont toujours en attente d’une audience en appel à la cour provinciale d’Ubon Ratchathani en Thaïlande après leur arrestation et leur condamnation pour entrée illégale et destruction de forêts.

Ces hommes ont été arrêtés en juillet et ont été condamnés en septembre 2009. Des peines de 9 ans de prison ont été prononcées pour quinze d’entre eux et de 6 ans pour le seizième.

« Nous avons contacté les fonctionnaires des tribunaux thaïlandais et leur avons demandés de programmer l’audience d’appel pour les 16 hommes, mais ils nous ont répondu qu’ils n’avaient pas encore fixé de date, car ils doivent attendre six mois après le verdict original », a déclaré Leu Chandara, adjoint au chef du Bureau des Relations Cambodge-Thaïlande.

Source : The Phnom Penh Post (article de Thet Sambath, publié le 19 novembre 2009)

Le mouvement des chemises rouges a déposé une plainte contre Surayud auprès du tribunal de Nakhon Ratchasima

NAKHON RATCHASIMA – Le mouvement des chemises rouges (partisans de l’ancien premier ministre thaïlandais Thaksin Shinawatra) veut poursuivre en justice le conseiller privé et ancien premier ministre Surayud Chulanont au tribunal provincial pour empiètement sur une réserve forestière.

L’ancien député de Nakhon Ratchasima, Suporn Atthawong, ainsi que d’autres dirigeants locaux des chemises rouges, ont déposé une plainte mercredi 25 novembre 2009 après de la Cour de Nakhon Ratchasima contre Surayud et son épouse, Thanpuying Jitrawadee Chulanont, pour avoir apparemment empiété sur 21 raïs (un raï équivaut à 1600 m²) de terrain du domaine national forestier situé au nord de la montagne Khao Yai Thiang, Tambon Klong Phai, dans le district de Si Khiew.

Suporn a précisé que le mouvement des chemises rouges était en attente de la décision de la Cour suite à ce dépôt de plainte (poursuite ou non de l’affaire en justice).

Source : The Nation (article publié le 26 novembre 2009)